Leilani Lemmet

CVAgence F – Franck Thépenier 0175770049

Formée au Conservatoire de Clermont-Ferrand puis au Cours Florent, et dotée d’une licence d’anglais, Leilani Lemmet a démarré au cinéma dans le dernier long métrage de Jean-Claude Biette, Saltimbank, puis elle a joué dans Plan B de Kamel Saleh, et dans des courts métrages d’Isabelle Desalos, Thierry Binisti, Yves Alion, Maxime Potherat, Antoine Lhonoré-Piquet, Ysé Tran, Rodolphe Bertrand, et dans Vestiges, de Lou-Brice Léonard, pour lequel elle a reçu un prix d’interprétation.

A la télévision, elle a incarné un médecin dans Nina réalisé par Jérôme Portheault, une secrétaire clinique dans Amour Fou de Mathias Gokalp aux côtés de Jérémie Rénier, une courtisane dans Brûlez Molière ! de Jacques Malaterre, une mère au foyer dans Profilage réalisé par Vincent Jamain, une journaliste dans Plus Belle la Vie réalisé par Philippe Carrèse,  et une chanteuse d’opéra dans Le Chevalier de St-Georges de Claude Ribbe.

Au théâtre, elle a commencé à jouer en Auvergne sous la direction de Dominique Touzé, Bruno Bonjean, puis a travaillé plusieurs années avec Alexis Michalik dans sa comédie burlesque, La Mégère à peu près Apprivoisée, avec Annika Weber dans Le Moche de Marius von Mayenburg, avec Claire Martin du Nord et Céleste Lejeune dans Brûler des Voitures  de Matt Hartley à la Scène Nationale d’Arras, avec Romaric Poirier dans sa comédie dramatique, Noël, le grand déballage, et pendant un an et demi, elle a écrit et joué des sketches pour le FIEALD, la scène ouverte du Trévise. Elle a joué à Théâtre Ouvert au Festival du Jamais Lu sous la direction des metteurs en scène québécois, Isabelle Leblanc, Philippe Cyr et Olivier Kemeid.

Elle sera prochainement dans Introspection de Peter Handke, mis en scène par Jean-Thomas Bouillaguet, et dans Est-ce qu’il y a quelqu’un ici qui pense à la France ? d’après Martin Mongin, mis en scène par Mélanie Péclat. 

Formée aussi à la musique, elle a chanté régulièrement dans des spectacles musicaux de Gaëlle Hispard et de Laurent Festas, et elle fait du violoncelle.

Par ailleurs, elle a reçu le prix de la Madeleine pour la co-écriture de la pièce Dieu du Hasard !, publiée chez ABS Editions, et a co-mis en scène avec Mélanie Péclat, Diversion(s) au théâtre La Loge pour le Festival Brouillage.

Bande demo